الرئيسية اخبار العالم Lettre ouverte de la société civile au Président Macron Extrait

Lettre ouverte de la société civile au Président Macron Extrait

file:///C:/Users/Gamer%20Soufiane/Desktop/اشهار1.png
21 نوفمبر 2021 - 13:11
مشاركة

La source du désert marocain,,, de

Préparé par NJ Al-Wadghiri

« Mr Le Président,
Nous réitérons encore une fois de plus notre demande de lever le secret défense sur les archives militaires françaises pour rétablir la vérité et prouver au monde entier que des régions situées à l’Est du Maroc ont été annexées illégitimement par la France à l’Algérie durant la période coloniale. Cet acte de distorsion, vous convenez bien, a été perpétré par la France pour des considérations énergétiques et minières.
Car vous savez mieux que quiconque, que les régions de Colomb-Bechar et Tindouf sont authentiquement marocaines. Ce qui revient à prouver de facto que les régions du Sahara Marocain, actuellement disputés entre le Maroc et l’Algérie et réclamées par le pseudo Polisario, sont également et viscéralement marocaines. Et même qu’à supposer que ces archives établissent la marocanité d’autres régions comme celles de la Mauritanie, cela ne perturberait point nos relations avec ce pays avec qui nous entretenons des relations de bon voisinage et dont nous avons reconnu la pleine souveraineté. L’essentiel pour le Maroc est de remettre les pendules des vérités historiques à l’heure.
Mr Le Président,
L’Algérie, comme vous l’avez constaté autant que nous, a engagé dernièrement, des actions politiques et diplomatiques des plus sournoises, des plus sordides et dont je me contenterais de citer quelques unes :
⁃ encouragement de groupes terroristes au Sahel voire même sur le sol marocain,
⁃ Introduction du groupe Wagner dans cette région,
⁃ Fermeture du gazoduc transitant par le Maroc,
⁃ Fermeture de son espace aérien aux avions civils et militaires marocains et aux avions militaires français,
⁃ Alliance avec l’Iran,
⁃ Encouragement d’actes terroristes,
⁃ Menace à outrance de guerre contre le Maroc,
⁃ Menace des libertés fondamentales du peuple algérien,
⁃ Dénonciation avec menaces sur le rapprochement entre le Maroc et Israël pour des raisons fondamentalement politico-religieuses,…
Mr Le Président,
Tous ces actes désespérés du pouvoir Algérien en place n’ont cependant qu’une seule et unique explication : le refus de reconnaître la réalité de l’histoire des deux pays pouvant mener à une restitution des régions autrefois annexées illégalement par la France à l’Algérie.
Or, et comme vous avez certainement dû vous en apercevoir, le Maroc, fort par ses valeurs séculaires et son histoire ancestrale, a décidé de réagir dans le silence, la quiétude et la sérénité.
Mr le Président,
Nous pensons sincèrement que la France a beaucoup à gagner en s’investissant dans un rapprochement avec les pays de l’Afrique de l’Ouest selon un modus operandi différent. Le pragmatisme du 21ème siècle impose une plus grande honnêteté aux relations internationales entre états souverains. Le temps des pressions et influences politiques et diplomatiques semble s’être estompé pour laisser place au compromis, à l’entente et aux accords, où l’équilibre est de fait et de droit.
Or si la France décide de s’impliquer suivant ces nouvelles règles déontologiques dans la zone de l’Afrique de l’Ouest, elle aura réussi sur tous les fronts. Une alliance plus élargie entre USA-ISR-MAR, la Grande Bretagne et la France pourrait dynamiser toute une région et certainement aussi conquérir les cœurs de tous les autres africains de ce continent.
Mr le Président,
La France est redevable envers l’Afrique de richesses inestimables spoliées pendant des années durant. Mais cette page, oh combien sombre de l’histoire de ces peuples appauvris d’Afrique, doit être tournée par tous ses acteurs sans exception aucune.
La France doit faire l’effort de reconstruire l’Afrique et celle-ci doit faire preuve de sagesse et d’oubli vis-à-vis de ses malheurs et de ses détresses.
Mr Le Président,
Aujourd’hui l’Afrique a toujours la main tendue envers la France, mais certainement pas pour longtemps. Vous n’êtes pas sans savoir que d’autres puissances du monde sont aux portes de ce continent et n’attendent qu’une simple ouverture de poignées afin de s’y installer confortablement pour de nombreuses années. Ce qui diminuerait sensiblement votre avantage africain vraisemblablement en sursis d’amenuisement.
Mr Le Président,
L’Afrique ne doit plus être perçue comme une vache à traire, ni comme un esclave à exploiter, mais plutôt comme un moyen d’enrichissement collectif ou le principe gagnant-gagnant serait érigé comme base fondamental des conventions à venir.
Nos partenaires américains, britanniques et israéliens l’ont bien compris. »O Hasnaoui

تعليقات الزوار ( 0 )

اترك تعليقاً